Etudes climatiques et environnementales

Etudes paléo climatiques et paléo environnementales

La dendrochronologie est basée sur l’étude de la fluctuation de la croissance des arbres, induite par différents facteurs.

Facteurs stationnels : nature des sols, altitude, …

Facteurs anthropiques : élagage, culture des forêts,….

Facteurs climatiques : précipitation, températures, accidents climatiques, gel, sécheresse,…

Facteurs limitants : attaques parasitaires, impact d’une tempête, attaques de champignons….

Bases de notre travail

       Notre travail consiste à identifier ces facteurs et à étudier leur impact sur la croissance d’un arbre, d’un ensemble d’arbres, ou sur un ensemble d’arbres provenant d’une zone géographique plus vaste, telle que la façade Atlantique (Cf. publication Académie des Sciences, Paris).


       Ces travaux sont réalisables grâce à nos banques de données climatiques (Etalons
référence) établies, à partir de plusieurs dizaines de milliers d’échantillons de bois, répartis sur toute la planète. Cela constitue des matrices mathématiques statistiquement représentatives et fiables.


Une banque de données climatiques se présente sous la forme suivante :

Une matrice mathématique, correspondant à des séries de mesures au 1/100 mm, des largeurs de cernes annuels.

Une matrice mathématique, correspondant à des séries de mesures de densités des largeurs de cernes annuels.

Une matrice, regroupant des centaines de dosages des éléments chimiques : carbone, soufre… contenus au sein de la matière végétale, datée à l’année.

Une matrice regroupant des dizaines de dosages d’éléments chimiques, stockés dans les canaux de la matière végétale et datés à l’année : poussières volcaniques, poussières interstellaires...

Météorites provenant du désert tunisien.

Un Etalon-Référence est la somme de deux grandes entités :

Les ensembles de données : qui reflètent le climat général de la région climatique considérée.

Les ensembles de « bruits » : qui indiquent des évènements micro-régionaux, nature des sols, forêt dense, forêts aérés, arbre isolé, versants, pente, microclimat , interventions humaines, attaques parasitaires…

Applications
       A travers nos banques de données, nous apportons notre contribution à la Recherche Scientifique dans deux grands domaines :

Le changement climatique actuel et les changements paléo-climatiques. Ces derniers sont utilisés afin de construire des modèles climatiques passés, pouvant améliorer les connaissances lors de l’élaboration des modèles climatiques actuels (en cours d’élaboration par le GIEC)

Les études environnementales et paléo-environnementales.

 

       A travers nos banques de données, nous apportons notre contribution à des secteurs variés :

Déterminer l’état sanitaire des arbres, d’une forêt, d’un parc, d’un jardin public…. Définir les causes des problèmes et apporter des solutions.

Forêt de jeunes chênes, régénération naturelle. Landes.Lagunes des Landes de Gascogne(© Albisetti)

Industrie du bois et de la forêt : visualiser, quantifier, l’impact d’une fertilisation raisonnée ; quantifier la croissance d’une nouvelle essence végétale implantée ; déterminer l’impact d’une attaque parasitaire sur un massif ; quantifier les dégâts multiples d’une tempête, quantifier l’effet d’une nouvelle culture raisonnée…

Forêt de pins maritimes,(Landes) dévastée par la tempête Klaus en janvier 2009.Attaques biologiques (lichens, champignons…)

 

Le site internet Laboratoire LAE nécessite d'Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Nos références 

 

- Rapports et publications.

 

- Rapport et publications en ligne :

 

A la une du journal Le Monde Fév 2005: « Quand la Garonne submergeait les quais du port médiéval de Bordeaux »

 

Actes du colloque de l' Académie des Sciences, Inscriptions et Belles-lettres de Toulouse. Avec le soutien du CNES. Colloque « Comment connaît-on le climat depuis mille ans ? ».

 

Observatoire Territorial du Changement Climatique (OT2C). B. Szepertyski, membre du comité de pilotage.

 

Actualités cap science 2005 :

 

- Interventions TV


France3. Edition spéciale, « la tempête Klaus » Janvier 2009.
Intervention de B. Szepertyski, en tant que présidente de la commission Energie-Climat du Parc Naturel Régional des Landes de Gascogne..